14/04/2014

La paysage

En amont, la Vallée de la Dordogne, encaissée à hauteur de Souillac, Beynac ou Siorac, s'est progressivement ouverte à hauteur de Lalinde et Bergerac, et les parois de roche calcaire (si propices aux habitations troglodytes, visibles aux Eyzies) font progressivement place à une vallée plantée de vergers, vignes, plantations de tabac. Plus en aval, lorsque le fleuve arrive à hauteur de Bergerac, Sainte Foy ou Castillon-la bataille (en contrebas du gîte), sa largeur est déjà plus large, navigable (on y naviguait en gabare autrefois) et ses berges regorgent d'oiseaux. La loutre affectionne le courant, qui subit, une fois l'an, l'influence de l'océan pourtant distant de 100 km, avec l'incroyable mascaret remontant en profondeur dans les terres. Les vignes se feront plus nombreuses jusqu'à Saint Emilion et Lalinde, puis jusqu'au confluent avec la Garonne. C'est en contrebas de saint Emilion que la vallée s'évase encore plus. L'océan, assez proche, exerce son influence sur le climat doux, légèrement plus humide que dans l'Est, mais agréable et ensoleillé de Pâques à la Toussaint. La nature est luxuriante, les promenades à l'ombre sont possibles partout, sans risque d'incendie contrairement au Midi. Les vignes, bien rangées, n'en sont pas moins traversées par les sangliers, survolées par les autours. 

Au dessus des flancs de la vallée, au nord (juste derrière le gîte), derrière une étendue de vignes, les bois sont plus nombreux, sur des dizaines de kilomètres, les routes sinueuses et pleines de surprises: un château, un étang, un haras… Les cyclistes y trouveront leur plaisir, de même que les amateurs de champignons, de photo, de pêche...

Le gîte est placé entre ces deux paysages: les forêts dans le dos, la vallée ouverte par devant. Elle doit son surplomb à une curiosité géologique: une reculée. Le sol calcaire, friable et miné par le ruissellement, laisse apparaître de petites crêtes ici et là (on en voit tout autour du gîte). Mais ici, le sol s'est affaissé de manière semi-circulaire (un peu comme pour une doline) à flanc de vallée. Cet affaissement s'appelle une "reculée".

location,maison à louer,gîte à louer,dordogne,france,bergerac,environs bergerac,location grande capacité,location de vacances,gîte familial,location démocratique

Cet effondrement très ancien prend parfois vaguement la forme d'un amphithéâtre bordé de petites falaises, abritant en son centre une flore riche et des massifs boisés. C'est exactement le même principe à Saint Emilion, à quelques kilomètres à l'ouest. Dans ce dernier cas, le village (ou la ville) a été construit dans la cuvette, et l'église a été creusée dans une falaise, tandis que le clocher fut posé sur le plateau. Les coteaux, fertiles et bien exposés, ainsi que les plateaux, bien ensoleillés, ont été réservés aux vignes. Saint Emilion fut construite bien serrée dans sa cuvette pour ne pas empiéter sur les bonnes terres des vignobles.

 

location,maison à louer,gîte à louer,dordogne,france,bergerac,environs bergerac,location grande capacité,location de vacances,gîte familial,location démocratique

 

 

La photo aérienne ne traduit pas suffisamment le relief, il faudra que vous alliez voir!location,maison à louer,gîte à louer,dordogne,france,bergerac,environs bergerac,location grande capacité,location de vacances,gîte familial,location démocratique

Contrairement à saint-Emilion, les habitations autour du gîte de Garreau ont été construites dans les hauteurs. Autour du gîte, la reculée a permis des résurgences de sources propices aux cultures, protégées des invasions (Guerre de 100 ans…) par une ancienne tour "franque" aujourd'hui écroulée, qui était visible sur la crête en face du gîte. Quant au gîte à proprement parler, il est posé sur l'extrémité d'une pointe rocheuse plane qui ne s'est pas affaissée, et qui pointe au travers de la cuvette. Cette position dominante au centre approximatif de la reculée a valu à cet endroit de devenir une place forte paysanne il y a de nombreux siècles, mais plus tard la végétation a fermé plusieurs points de vue, et la place forte est redevenue une ferme avant d'être aménagée en gîte familial, au milieu d'un cratère végétal magnifique. Aujourd'hui, les petits remparts ont été remplacées par des barrières en bois et permettent d'apprécier la vue vers la Dordogne. Elle porte sur plus de 15  kilomètres.

location,maison à louer,gîte à louer,dordogne,france,bergerac,environs bergerac,location grande capacité,location de vacances,gîte familial,location démocratique